The Washington Post, par Rita Kempley

Aller en bas

The Washington Post, par Rita Kempley

Message par brice.gueret le Mer 18 Oct - 14:31

Critique parue dans le Washington Post, écrite par Rita Kempley

Hi et Ed (diminutif d’Edwina) McDonnough ont beau ne pas conduire pas de monospace, cela ne les empêche pas de convoiter par-dessus tout leur « bébé à bord ». En combinant deux des grandes tendances américaines des années 1980 (faire des enfants et les enlèvements), Arizona Junior nous fait suivre la folle quête pour vivre son baby-boom, à la fois hilarante et délirante, de ce couple sans enfants. Les frères Coen (Joel, le réalisateur et Ethan, le producteur), nous injectent une dose de neuf avec ce film truffé de clins d’œil aux Monty Python, à l’humoriste Sam Kennison, au bébé Cadum et à Mad Max. Un histoire barrée, joviale et sombrement audacieuse, qui nous conte les difficultés de devenir parent quand on est hors-la-loi. En résumé, un condensé de joie.
Les frères Coen nous feraient presque penser à deux grands enfants qui viennent de recevoir une caméra à Noël. Tous deux sont habités par une énergie comique à l’état brut, aussi loufoque que raffinée. Avec leur film, ils débarquent là où personne ne les attendait en s’attaquant au kidnapping : une recette à base de désespoir, de couches culottes et de deux idiots attachants. Dans Sang pour Sang, ils s’en étaient tirés avec une histoire de meurtre. Aujourd’hui, ils réitèrent avec l’enlèvement d’enfants, en sortant la meilleure comédie depuis Y a-t-il quelqu’un pour tuer ma femme ?, en salles l’été dernier. Chapeau bas à la fratrie, et un grand bravo aux producteurs, Washington’s Ted, ainsi que Jim Pedas de Circle Films.

brice.gueret

Messages : 3
Date d'inscription : 18/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum