The Washington Post, de Rita Kempley

Aller en bas

The Washington Post, de Rita Kempley

Message par Audreydc le Mer 18 Oct - 14:32

Ils ne roulent pas en Volvo, mais Hi et Ed (diminutif de Edwinna) McDonnough veulent un bébé à bord. En associant deux grandes tendances des années 80, les bébés et les prises d'otages, Arizona Junior suit le périple drôle et délirant d’un couple sans enfant en route pour la parentalité. Les frères Coen, Joel le réalisateur et Ethan le producteur, donnent vie à ce portrait de famille euphorique en laissant au passage quelques références aux Monty Python, à l’humoriste Sam Kennison, au bébé mascotte des petits pots Gerber, et au deuxième volet de Mad Max. Ce conte à l’humour un peu noir dépeint les aléas d’une vie de famille hors la loi sur un ton à la fois farfelu, léger et audacieux. Le film magnifie les rêves plutôt communs des excentriques avérés. On en gazouille de bonheur.
   Quand les Coen font un film ensemble, on a l’impression d’avoir affaire à de grands enfants à qui on a offert une caméra pour Noël: ils dégagent un humour dynamique à l’état brut, aussi déjanté qu’ils sont sophistiqués. Avec cette réaction loufoque à la sinistre alerte de disparition d’enfant, ces personnages un peu idiots mais attachants tournés en ridicule, ce désespoir et ces couches jetables, les Coen inscrivent leur film dans un courant de nouvelle gauche. Ils s’en sont bien tiré quand il a été question de meurtre dans Sang pour Sang, et aujourd’hui ils font de même avec le vol de bébé dans la meilleure comédie de kidnapping depuis Y a-t-il quelqu’un pour tuer ma femme ? sorti l’été dernier. Je tire mon chapeau à ces garçons, et mes félicitations aux producteurs Ted et Jim Pedas de Circle Films, établis à Washington.

Audreydc

Messages : 1
Date d'inscription : 18/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum