The Washington Post, Rita Kempley

Aller en bas

The Washington Post, Rita Kempley

Message par FlorenceB le Mer 18 Oct - 14:29

Ils n’ont pas de monospace, mais cela n’empêche pas Hi et Ed (le diminutif d’Edwina) McDunnough de vouloir un Bébé à Bord. Arizona Junior associe deux des tendances les plus en vogue des années 80: les bébés et les prises d’otages. On y suit la course délirante de ce couple sans enfant, désireux de participer au baby boom national. Les frères Coen, Joel, le réalisateur et Ethan, le producteur, ont donné naissance à un film bidonnant de rebondissements, où abondent clins d’oeil divers et variés: des Monthy Python, à l’humoriste Sam Kennison et au bébé emblématique des produits Gerber, en passant par Mad Max 2. C’est une histoire joyeusement déjantée, osée et bourrée d’humour noir, qui nous montre comment élever un enfant en toute illégalité. On y célèbre les aspirations ordinaires de gens tout sauf ordinaires. C’est un grand moment de joie.
Les coauteurs Coen sont comme deux grands enfants qui auraient reçu une caméra pour Noël: débordant d’un humour débridé et aussi sots que sophistiqués. Leur nouveau projet se lit comme une réponse farfelue à la campagne alarmiste qui placardait les briques de lait d’avis d’enfants disparus. Ethan et Joel rétorquent à grand coup de parodie, mêlant des simplets sympathiques, à une bonne dose de désespoir et de couches jetables. Ça, on ne l’avait pas vu venir. Ils maîtrisaient déjà le meurtre depuis Sang pour Sang, aujourd’hui, avec la meilleure comédie en kidnapping depuis Y a-t’il quelqu’un pour tuer ma femme ?, ils peuvent ajouter l'enlèvement de nourrisson à leur panel. Qu’on acclame ces jeunes hommes, et félicitations aux producteurs de Washington, Ted et Jim Pedas de chez Circle Films.

FlorenceB

Messages : 1
Date d'inscription : 18/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum